Nous souhaitons partager avec vous l’expérience et les réalisations de ceux qui ont suivi l’une de nos formations. Aujourd’hui, découvrez le témoignage de Mathieu qui a suivi le parcours “Créer une Monnaie Locale Complémentaire”*. Il vous parlera du projet qu’il mène en Bourgogne sud, et de ce que lui a apporté l'Université des colibris ! 

* Ce parcours est ouvert : vous pouvez vous y inscrire et suivre la formation à tout moment.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Peux-tu te présenter ?

Depuis quelques années je milite au sein d'une association pour la promotion du vélo en ville et pour les élections municipales dernières j'étais sur une liste citoyenne. Quand la crise du covid est survenue, nous avons notamment réfléchi à des mesures de soutien de l'économie locale. J'avais proposé l'idée de bons d'achat fléchés sur les commerces locaux. Puis le lien a été fait avec la monnaie locale. J’ai donc entrepris des recherches et j'ai trouvé le parcours “Créer une Monnaie Locale Complémentaire” sur le site de l’Université des colibris.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ressource du parcours : Image interactive "Quelques exemples de MLC à travers le monde et le temps" 

 

Combien de temps as-tu consacré au suivi du parcours ?

J'ai alors suivi pendant le confinement à raison d'environ 2h par jour le parcours Monnaie Locale pendant plus d'une semaine. J'avais en tête de constituer un groupe de travail sur le sujet sur le territoire où j'habite, le Mâconnais (Sud Bourgogne).

Comment a évolué ton projet depuis la formation ?

Suite au parcours, j'ai proposé une réunion téléphonique aux membres de la liste citoyenne pour faire un point technique sur la monnaie locale. Je me suis servi de plusieurs vidéos du parcours, surtout celles du début pour informer mon groupe de travail sur ce qu’est une monnaie locale. Tous les membres du groupe ont donc une même base de connaissances. Nous avons ensuite échangé à distance avec les porteurs du projet de la Cagnole, la monnaie locale de l'Yonne. Ils ont partagé avec nous l’historique de leur projet, leurs retours d’expérience, et leurs conseils. Aujourd'hui c'est un groupe d'une vingtaine de personne d'horizons différents et venant d'un territoire élargi (Val de Saône, Clunisois) qui travaille à la mise en place d'une monnaie locale. Après avoir formalisé un document expliquant nos objectifs et présentant les aspects techniques de la monnaie locale, nous nous sommes donnés pour objectif de parler du sujet aux commerces / professionnels de notre quotidien. Cela nous permet de les sonder et de les informer. L’idée est très bien accueillie et ils sont intéressés par le projet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ressource du parcours : entretien avec Patrick Viveret

 

Que t'a apporté le parcours ?

Le parcours est très riche, les interventions sont de grande qualité, les intervenants passionnés et enthousiastes ! Après, on se rend vite compte que créer une monnaie locale est un très long chemin, qui demande une organisation très solide. Lorsqu'on démarre un tel projet, on ne sait absolument pas si l'on parviendra à réunir suffisamment d'énergie bénévole, des partenaires, à constituer le réseau suffisant, si même l'idée parviendra à séduire ... Mais ce qui (re)motive toujours c'est que l'on s'attaque à une institution forte, la monnaie, et qu'un grand objectif est de faire réfléchir les gens sur sa fonction et les limites de la monnaie légale. C'est au final un projet très ambitieux qu'il faut tenter !